CLUB LOISIRS
MARTELL
La traditionnelle semaine de l'ascension a pris la direction cette année du département du Vaucluse. Magnifique département par sa diversité , ses paysages et, pour les amoureux de la petite reine, un monument, un mythe : LE MONT VENTOUX. Le géant de provence sera le théatre des escapades de nos membres pour cette semaine. le CL Martell sera logé au camping le Ventoux situé a Mazan, lieu idéal puique situé a 15km de Bédoin et Malaucène qui sont les 2 principaux départ de cette terrible ascension. 
Nous essaierons de vous faire vivre au quotidien cette semaine épique ou toutes les catégories de nos membres vont se retrouver, jeunes, moins jeunes, coursiers, cyclo mais tous n'auront qu'un but : dompter ce géant.
Baba en bon organisateur est déja arrivé dès vendredi sur site, regardez bien l'état d'exitation dans lequel il est et nous à déja gratifié du panorama.
Quand a Marco il a déja préparé son sac avec les lots gagnés en course pour les partager avec les copains, preuve encore de l'esprit de solidarité qui anime ce garçon.
Bonne semaine a tous.
 
 
Samedi 5 Mai
Le soleil se lève sur le camping, Baba vérifie une dernière fois les disponibilités des mobil-home pour les copains , tout est en place. A Cognac ç'est parti Francis a chargé la voiture hier avec le vélo de Marco, départ 8h. Romain, Juju, Martial, Patrick, Bruno, Chouchou, Pépel, Pierrot, Fanfan, Claude sont sur la route. Père paupol arrive lui de Marseille, ça fait 2 mois qu'il n'a pas vu les copains , il est remonté comme un coucou. Ludo Fort, qui travaillait, rejoint tout le monde un peu plus tard.
Ca y est ils sont installés, Apéro et Fanfan notre reporter pour la semaine nous envoie le 1er commentaire quand Baba, photographe officiel de la semaine nous fait parvenir les 1ers clichés qui laissent présager de bons moments : 
Fanfan : "Malgré un trajet long et penible, beaucoup de bouchons et un accident sur l’A62 qui a perturbé l’avancée de nos licenciés du club, heureusement tout le monde est arrivé à bon port et c’est tant mieux. Et puis il y a eu l’apéro réparateur qui a redonné l’enthousiasme à chacun Demain, petite sortie de mise en jambe vers les gorges de la Nesque avec un objectif en ligne de mire : le Ventoux"
 
 
Dimanche 6 Mai
Mont Ventoux : jour 2 Départ 8h30 du matin sous le soleil pour nos cyclistes Martell avec la folle envie de rouler enfin sur les routes escarpées du Vaucluse. Pour cela, Juju Michonneau nous avait concocté un superbe parcours avec au menu du jour, les gorges de la Nesque et le col des abeilles qui laissera à nos cyclistes des souvenirs de point de vue fantastique et des paysages à couper le souffle.
En résumé le plaisir partagé de rouler dans un cadre pittoresque, à allure modéré pour permettre à tout le monde de suivre et préserver l’esprit d’équipe.
Et puis comble d’étonnement en haut des gorges de la Nesque, l’accueil d’un jeune sanglier qui nous fit la fête et auquel Petit baba ne manqua pas de récompenser par une barre de céréales.
Sur le plan sportif, Ludo Fort et Gilles Chaumette affirmaient déjà leur supériorité en haut des montées en menant un train d’enfer.
Le soir l’apéro est toujours révélateur de la bonne ambiance du groupe.
Demain , Le Ventoux tant attendu par tous mais aussi tellement craint....
 
 
 
 
 
 
 
Lundi 7 Mai
Mont Ventoux : jour 3
Ça y est, on l’a fait, le CL Martell au sommet du Mont Ventoux, avec la satisfaction du devoir accompli, mais que ce fut dur quand même.
Tout le monde reconnaissait à dire qu’il faut les jambes mais aussi et surtout le mental pour arriver au sommet.
Le top c’est que l’ensemble des Martell est aller au bout.
Un grand coup de chapeau à Patrick ROBAREAU qui démarre le vélo depuis peu, à Pierrot CAZAUX qui malgré les années, a réalisé son rêve.
La palme revient à Martial MIOT qui est arrivé en haut le 1er, après avoir lâché Francis et moi-même dans le dernier kilomètre.
La chance, nous avons eu le soleil avec nous, pas de vent et les étoiles du Cl Martell brillaient de mille feux en haut, des photos en témoignent Je pense que cette après-midi, c’est le repos du guerrier pour tout le monde en attendant l’apéro du soir pour refaire l’ascension le verre à la main, avec des anecdotes plein la tête pour tous Je pense que cette journée aura laissé des traces pour demain, enfin profitons-en, c’est le top.
 
 
Mardi 8 Mai
Mont Ventoux : Jour 4 Aujourd’hui, les MARTELL CYCLO avaient besoin de souffler après le gros effort d’hier.
Au programme, vélo décrassage pour certains et marche pour les autres.
Pour le vélo, 2 petits cols ont été franchi, le col de Suzette altitude 392m et le col de la Madeleine 448m, avec des passages à 7% mais qui se passaient sans trop d’efforts, nous avons pu tourner les jambes malgré tout et évacuer la fatigue de la veille, 50 kms au final, nickel pour délier les jambes, juste avant de fortes averses. Cette après-midi c’est ballade pour beaucoup d’entre nous, pour notre part, nous sommes aller à Gordes et là franchement cela vaut le coup d’œil, tout simplement splendide, merci Laurent et Ludo pour les tuyaux.
Pendant ce temps certains sont allés voir les Fontaines de Vaucluse et d'autres sont allé visiter Chateauneuf du pape.
Ce soir, c’est l’apéro et là pas de souci le club sera une nouvelle fois réuni.
Voilà les news du Vaucluse.
 
 
Mercredi 9 Mai
Mont Ventoux : jour.
5 Et oui, les MARTELL CYCLO n’étaient pas rassasiés, il fallait y revenir au Mont Ventoux pour s’assurer de dompter définitivement ce col mythique et retrouver les émotions, la chair de poule d’arriver là-haut avec les copains, au final 100kms parcourus ce matin avec au menu les gorges de la Nesque pour s’échauffer, la montée par Sault beaucoup plus roulant que par Bédoin et le final la montée du chalet Reynard vers le sommet du Mont-Ventoux .
Aujourd’hui, Ludo Fort et Juju avaient décidé de marquer leur territoire et de s’imposer en haut, ce qu’ils ont fait avec panache, avec un Juju des grands jours sur des parties plus roulantes son domaine de prédilection.
Derrière un peloton se constituait avec Marco, Francis, chouchou, Martial, Gillou, Claude, Olivier le gendre à Pierrot et moi-même. Tout le monde a successivement mené le groupe qui est resté uni jusque dans les derniers lacets pratiquement.
Martial, encore une fois, a remis la mobylette en marche pour coiffer Francis la référence en montagne.
Derrière les courageux qui ne lâchent rien et bien décidés à se farcir un 2ème Ventoux : Bravo à Bruno, baba, popol et notre Pierrot National qui à 74 ans est toujours au sommet avec nous , chapeau bas Monsieur CAZAUX .
Cet après-midi, c’est Orage, trombes d’eaux, inondations et repos surtout, tant mérité pour tous.
Hier, l’apéro a permis d’informer la cantonade du mariage prochain de notre ami Marco , avec Pére Paul aux commandes et Maître chouchou en temps que huissier de justice pour juger le bon déroulement de la nuit de noces...
Martial nous avait également gratifié d’un jeu avec des questions sur les sportifs qui a enthousiasmé hommes et femmes à la fois, les conneries fusaient évidemment .
Encore une journée qui se termine dans la joie et la bonne humeur La suite au prochain épisode, en direct du camping Le Ventoux
 
 
Jeudi 10 Mai
Mont Ventoux : jour 6 .
Décrassage recommandé ce matin pour nos coureurs pour évacuer la fatigue de la veille, malgré tout le col de mur (697m) fut franchi dans la joie et l’allégresse.Rien n’arrête le train bleu sur les pentes provençales, un parcours de 48kms à 20,5 km/h de moyenne, allure tranquille.
D’autres avaient choisi la marche , histoire de changer d’effort, plus de 2 heures pour certains.
Pour ma part, c’était journée off à Avignon avec femme et enfant.
L'après midi certains sont allés visiter les terres ocres de Roussillon surnommé le Colorado provençal.
Ce soir, c’est resto pour tout le monde comme d’habitude pour le plaisir de conclure ce fameux séjour tous ensemble au pied du Mont Ventoux .
Juste avant, notre ami Martial avait pensé aux femmes en organisant un jeu de mémoire et elles se sont bien prises au jeu mine de rien.
Demain dernier jour , c’est bientôt fini hélas, vivement l’année prochain.
 
 
Vendredi 11 Mai
Mont Ventoux : jour 7.
La dernière sortie des Martell, ce matin, sous un soleil encore rayonnant comme tous les jours, quelle chance nous avons eu de ne pas se mouiller une seule fois.
Évidemment, nous ne pouvions pas quitter le Mont Ventoux sans le gravir par le dernier côté possible à savoir par Malaucêne, une ascension difficile car beaucoup de portion entre 10 et 12% mais au bitume avec un bon rendement. Tout le monde s’accordait à dire que c’est le plus sympa à faire, jusqu’au Mont Serein car après c’était fermé .
Si l’on rajoute le col de la Madeleine monté 2 fois à l’aller et au retour, je pense que la boucle était bouclée pour nos cyclos qui rentraient groupés au camping avec une petite photo à l’arrivée pour immortaliser le lieu de nos réjouissances.
À midi, pour continuer l’unité du groupe, nous avions décider de regrouper les tables pour manger ensemble et rigoler une ultime fois avant l’apéro du soir qui aura déjà vu des cyclistes sur le chemin du retour.
Nous en profiterons pour décerner le prix du concours féminin et c'est Marine Fort qui emporte une superbe bougie pour déclarer sa flamme à Ludo.
Merci Mont Ventoux de nous avoir réuni pour un super séjour avec une petite pensée pour les absents qui n’ont pas pu partager avec nous des moments mémorables sur le vélo et en dehors.
VIVE LE CLUB MARTELL
 
 
 
 
 
 
 

MONT VENTOUX 2018

A vos commentaires
martial.miot a dit il y a moins d'une minute
un petit complement sur le commentaire . j'avais oublié françois charlassier qui s'est déplacé en moto pour nous faire un super reportage photos. qui a meme servi de moto taxi a pierrot pour depanner patrick...........mdr merçi a lui egalement.........
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer